Per French Decree No. 2019-15 of January 8, 2019, Snowflake Computing France SAS (“Snowflake France”) calculated its gender equality index for 2021 based on the four indicators established by the Ministry of Labor, namely:

  • Indicator 1 : The gender pay gap, which compares the average salary of women to that of men, by age group and job category (40 points),
  • Indicator 2 : The difference in the rate of individual salary increases between women and men (35 points),
  • Indicator 3 : The number of employees who received compensation increases during the year following their return from maternity leave, provided that salary increases took place during the period of this maternity leave (15 points),
  • Indicator 4 : Parity among the 10 highest compensated employees in the company (10 points).
Pay gap Difference in the rate of individual increases Percentage of employees increased on return from maternity leave 10+ high salaries Overall Index Score
INCALCULABLE 35/35 INCALCULABLE 0/10 INCALCULABLE

The objective of the index is to measure professional equality within companies by aggregating several indicators, resulting in an overall score out of 100. Where the total number of points that can be obtained by a company before application of the proportionality rule is less than 75, the index is incalculable. Snowflake France’s index is not calculable, in accordance with applicable legal provisions, because no employees returned from maternity leave during the reference period and because the pay gap indicator relates to a group of employees representing less than 40% of Snowflake France’s workforce. Although it could not calculate its index score, Snowflake France remains committed to equal treatment between men and women.

 

Conformément au décret n° 2019-15 du 8 janvier 2019, Snowflake Computing France SAS („Snowflake France“) a calculé son index de l’égalité professionnelle femmes-hommes pour l’année 2021 sur la base des quatre indicateurs établis par le Ministère du Travail, à savoir :

  • Indicateur 1 : L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes, qui compare le salaire moyen des femmes à celui des hommes, par tranche d’âge et par catégorie professionnelle (40 points),
  • Indicateur 2 : L’écart de taux d’augmentations individuelles des salaires entre les femmes et les hommes (35 points),
  • Indicateur 3 : Le pourcentage de salariés ayant bénéficié d’augmentations au cours de l’année suivant leur retour de congé de maternité, à condition que des augmentations de salaire aient eu lieu pendant la période de leur congé maternité (15 points),
  • Indicateur 4 : La représentation des femmes parmi les 10 salariés ayant perçu les plus hautes rémunérations (10 points).

 

Ecart de remuneration Ecart de taux d’augmentations individuelles des salaires Pourcentage de salariées ayant bénéficié d’augmentations au retour de congé maternité Représentation des femmes parmi les 10 salariés les mieux rémunérés Score global
INCALCULABLE 35/35 INCALCULABLE 0/10 INCALCULABLE

L’objectif de l’indice est de mesurer l’égalité professionnelle au sein des entreprises en agrégeant plusieurs indicateurs, aboutissant à une note globale sur 100. Lorsque le nombre total de points pouvant être obtenus par une entreprise avant application de la règle de proportionnalité est inférieur à 75, l’indice est incalculable. L’indice de Snowflake France n’est pas calculable, conformément aux dispositions légales applicables, car aucune salariée n’est revenue de congé de maternité au cours de la période de référence et car l’indicateur d’écart de rémunération porte sur un groupe de salariés représentant moins de 40% de l’effectif de Snowflake France. Bien que la Société n’ait pas pu calculer son index, Snowflake France reste attachée à l’égalité de traitement entre les hommes et les femmes.