Dans le secteur de l’énergie, l’innovation revêt une importance cruciale pour l’avenir de notre planète. Nous nous sommes entretenus avec Raymond De Vries, data engineer chez Vattenfall, pour comprendre comment ce géant de l’énergie met à profit le Data Cloud Snowflake pour transformer à grande échelle ses parcours clients.

Vattenfall distribue de l’électricité et du gaz à plus de sept millions de clients répartis dans cinq pays d’Europe. Le principal objectif de l’entreprise est de s’affranchir des énergies fossiles en seulement une génération. Dans cette optique, elle va devoir accomplir des progrès sur tous les plans, de sa production d’énergie et de son utilisation des données jusqu’à ses fournisseurs, afin de revoir à la baisse ses émissions de carbone.

Cependant, pour mener à bien cette tâche herculéenne, l’entreprise devra axer ses activités sur des informations fondées sur les données. En outre, bien que le modèle d’exploitation de Vattenfall Nederland soit considéré comme l’un des plus performants du secteur, l’entreprise a rencontré des défis considérables liés au stockage et au traitement d’une quantité phénoménale de données pour insuffler un réel changement.

« Même si notre entrepôt de données on-premise répondait à nos attentes, nous avons réalisé qu’il était nécessaire de migrer nos workloads vers le cloud pour gagner en efficacité », explique Raymond De Vries. Après avoir testé les solutions de plateforme de données de plusieurs fournisseurs cloud, le Data Cloud Snowflake et ses fonctionnalités natives se sont imposés comme la plateforme pérenne sur laquelle nous voulions ancrer notre développement. »

Transférer près de 10 To de données de manière efficace et rentable

En raison d’une grande quantité de données à gérer (clients, opérations et site Web), les ensembles de données de Vattenfall Nederland sont à la fois diversifiés et stratégiques. L’équipe en charge des données de l’entreprise a rencontré des difficultés pour trouver une solution d’entreposage de données capable de s’adapter à chacun de ces aspects, tout en étant hautement évolutive et rentable.

« Après l’échec d’une première tentative de migration de nos données vers un entrepôt de données, l’une de nos équipes a suggéré d’adopter le Data Cloud Snowflake », relate Raymond De Vries. « Dès le premier test mené sur un ensemble de données volumineux, les performances de Snowflake semblaient trop bonnes pour être vraies, si bien que j’ai dû vérifier manuellement les données pour m’assurer que tout était en ordre. Je n’en croyais pas mes yeux. »

Après une batterie de tests couronnés de succès, Vattenfall Nederland a lancé la migration de son entrepôt de données vers le Data Cloud Snowflake, en profitant de cette opération pour reconstruire et nettoyer ses ensembles de données. En seulement 24 mois, toutes les données stratégiques relatives aux clients et au site Web de l’entreprise ont été migrées. Désormais, ces données sont stockées et traitées dans Snowflake, et nous mettons à profit la puissance de traitement pratiquement illimitée de la plateforme pour gérer des centaines de requêtes au quotidien. Tout cela dans un délai considérablement plus court par rapport à la solution précédente de l’entreprise.

Une plateforme unique pour le traitement et l’analyse de données

Bien que Vattenfall Nederland ait tout juste effectué sa migration vers le Data Cloud Snowflake, l’entreprise cherche déjà à développer l’utilisation de cette plateforme. Surtout, elle a commencé à mener des expérimentations avec ses données, ce qui n’aurait pas été envisageable avec sa solution on-premise précédente.

Vattenfall estime que les interactions entre son site Web et ses clients néerlandais offrent d’excellentes opportunités d’innovation et d’expérimentation. Par exemple, ses data scientists cherchent des moyens d’anticiper les demandes des clients, en combinant les données les plus récentes à l’activité sur le site Web pour alimenter des chatbots directement disponibles sur les pages. Grâce au machine learning, l’entreprise espère réduire le nombre d’interactions de son centre de contact, en améliorant l’expérience client afin de permettre à ses agents de se consacrer à des tâches plus complexes.

« Nos data scientists doivent disposer de données à jour, pratiquement en temps réel. Par ailleurs, un accès instantané à une vue complète du client devient également stratégique pour le personnel de notre centre de contact », explique Raymond De Vries. « C’est pourquoi nous étudions comment le Data Cloud Snowflake peut prendre en charge le machine learning et la diffusion de données en temps quasi réel pour prédire les besoins de nos clients. Des changements, même subtils, apportés à notre manière d’automatiser les interactions de nos clients sur notre site Web pourraient optimiser considérablement notre efficacité. »

Raymond De Vries et son équipe ont même prévu de comparer les capacités de Snowpark avec celles de Databricks. Ils espèrent que ce changement leur permettra de gagner du temps et de réduire leurs coûts, tout en simplifiant leur environnement. L’équipe souhaite également normaliser ses processus sur Python, un langage de programmation largement répandu, afin de dénicher et d’attirer plus facilement des data engineers qualifiés.

Le Data Cloud Snowflake donne également à Vattenfall Nederland l’opportunité de consolider son parc de données sur un nombre minime d’environnements, en mettant l’accent sur la simplicité et la rentabilité. Raymond De Vries précise : « Pour notre service B2C aux Pays-Bas, notre base de données SQL dans le cloud actuelle représente de loin notre plus grosse dépense. En la consolidant dans Snowflake, nous pourrions réduire nos coûts de 40 %, tout en bénéficiant de performances nettement supérieures. »

Performances et évolutivité pratiquement illimitées

Cependant, le principal avantage de l’utilisation du Data Cloud pour les opérations de Vattenfall Nederland réside dans la possibilité de traiter et d’analyser les données dès leur création, ce qui fournit aux data scientists une vue complète et à jour de leurs données. De plus, grâce à une capacité de calcul évolutive à la demande, Raymond De Vries et son équipe ont l’assurance que la plateforme pourra prendre en charge une multitude d’utilisateurs exécutant simultanément plusieurs requêtes.

« D’après mon expérience, je sais que les data engineers veulent toujours essayer de nouvelles choses. Il est donc impératif de pouvoir profiter de performances supérieures et d’une évolutivité instantanée », confie Raymond De Vries. « Avec le Data Cloud Snowflake, plusieurs utilisateurs peuvent travailler simultanément sur nos données. Mieux encore, je n’ai plus à me soucier du réglage et de l’indexation, ce qui me laisse le champ libre pour effectuer des tâches plus intéressantes avec nos données. »

L’entreprise est en passe de créer une expérience client véritablement centralisée, et Snowflake peut l’aider à atteindre son objectif consistant à diffuser 80 % de ses données d’ici 2024. D’après Raymond De Vries, l’envergure du Data Cloud Snowflake fournit à Vattenfall Nederland un nouveau modèle opérationnel. « De sa fonctionnalité Time Travel, qui nous permet de comparer n’importe quel ensemble de données sur une période de 90 jours, à ses fonctionnalités Dynamic Data Masking pour les données sensibles et le clonage rapide pour les environnements de développement, le Data Cloud Snowflake peut gérer les tâches fastidieuses et chronophages, mais non moins nécessaires, à notre place. Cela me simplifie la vie, tout en éliminant les risques d’erreur humaine. Et le meilleur dans tout cela, c’est que toutes ces fonctionnalités sont prêtes à l’emploi. »

Il s’agit d’un changement majeur qui permet à Vattenfall Nederland de proposer à ses clients une expérience plus cohérente et centralisée, une étape décisive dans son parcours visant à devenir une entreprise énergétique responsable et durable. Grâce à sa nouvelle stratégie axée sur les données, l’entreprise est mieux positionnée que jamais pour atteindre ses objectifs.